Ce site est en construction, certaines pages ne sont pas encore terminées. Merci pour votre compréhension.
Archipel

Archipel est le mensuel du Forum Civique Européen et il peut être abonné.

QuQuelque chose de pourri dans l’Etat du Mexique?

QuQuelque chose de pourri dans l’Etat du Mexique?

Le présent a un côté inédit qui nous surprend toujours. Nous avons bien des références tirées d’un passé plus ou moins proche sur lesquelles nous avons tendance à nous appuyer, elles nous trahissent pour nous donner un point de vue tronqué, faussé, sur le présent. Elles sont comme un voile, une tache dans notre œil qui trouble notre vue si bien que nous n’arrivons que difficilement à saisir notre présent dans sa crudité. Il faut qu’éclate un massacre massif de gens sans défense comme à Acteal en décembre 1997 (45 personnes de l’association Las Abejas) ou à Iguala aujourd’hui (6 personnes tuées par la police municipale et 43 étudiants de l’école normale rurale d’Ayotzinapa disparus et sans doute exécutés et brûlés) pour que nous prenions conscience, pour un court instant, de la réalité. Auteur original:  Georges Lapierre

continuez à lire Lesen Sie weitere Artikel im Thema "Nah & Fern"

ANDALOUSIE: Fruits et légumes amers

ANDALOUSIE: Fruits et légumes amers

Les 5, 6 et 7 février 2000, la population de la ville andalouse d’El Ejido s’était livrée à un véritable pogrom à l’encontre de la communauté immigrée: les travailleurs agricoles marocains furent victimes de chasses à l’homme telles que l’Europe n’en avait plus vues depuis la deuxième guerre mondiale. Pour comprendre l’origine de toute cette violence, le FCE avait alors envoyé sur place une délégation internationale1. Un pasteur allemand, membre de la délégation à El Ejido, affirmait par la suite: «les camions portant les inscriptions Almeria ou El Ejido et qui transportent fruits et légumes le long des autoroutes suisses et européennes sont chargés de vivres produits dans des conditions d’exploitation et d’exclusion. Au fond, nous ne devrions plus manger ni fraises ou ni tomates en provenance d’Espagne.- ils ont été produits dans des conditions éthiquement indéfendables- ils ont été produits dans des conditions écologiquement indéfendables.» Auteur original:  Raymond Gétaz FCE-Suisse

continuez à lire Lesen Sie weitere Artikel im Thema "Migration & Landwirtschaft"

HAUT-PARLEUR: Le numéro d’alerte pour boat people, premier bilan

HAUT-PARLEUR: Le numéro d’alerte pour boat people, premier bilan

Ce numéro d’alerte1 est géré depuis deux mois par un réseau transnational d’activistes et de migrant-e-s basé-e-s de part et d’autre de la mer Méditerranée. L’assistance téléphonique est assurée par des équipes plurilingues jour et nuit, 7 jours sur 7. L’initiative Alarm Phone bénéficie du soutien de différentes communautés de migrant-e-s, de personnes organisées de la société civile, ainsi que d’activistes et d’organisations de défense des droits humains. Auteur original:  Watch the med

continuez à lire Lesen Sie weitere Artikel im Thema "Flucht & Migration"

HAUT-PARLEUR: Solidarité avec la population du Burkina Faso

HAUT-PARLEUR: Solidarité avec la population du Burkina Faso

En automne passé, Blaise Compaoré, président du Burkina Faso, était chassé de son poste par une révolte populaire; il s’y était maintenu pendant 27 ans. C’est sa tentative de changement de la constitution pout lui permettre de viser un troisième mandat à la présidence qui a fait déborder le vase.Le 31 octobre 2014, Compaoré s’est vu contraint de démissionner. Puis il a pris la fuite – avec l’aide de la France – vers la Côte d’Ivoire voisine. Pour la première fois dans l’histoire postcoloniale de l’Afrique subsaharienne, une révolte populaire, en grande partie pacifique, a réussi à empêcher les manipulations de constitution d’un chef d’Etat: voici un signal important à tous les présidents corrompus et ivres de pouvoir sur le continent africain. C’est surtout la jeunesse burkinabée qui s’était levée contre l’abus de pouvoir du président et de son entourage, et leur succès pourrait inspirer les jeunes générations dans d’autres pays. Auteur original:  Michael Rössler FCE

continuez à lire Lesen Sie weitere Artikel im Thema "Nah & Fern"

GRECE: Vio.Me, une usine aux mains des ouvriers

GRECE: Vio.Me, une usine aux mains des ouvriers

Après être restée à l’arrêt pendant deux ans, une usine de Thessalonique est reprise en autogestion par les ouvrier-e-s licencié-e-s et avec de nouveaux produits.«Vous n’êtes pas capables, nous le sommes!»: telle fut la réponse lapidaire des ouvriers au propriétaire de leur usine après qu’en mars 2011, il les ait abandonnés sans salaire et sans travail. Cette entreprise, située à la périphérie de Thessalonique, qui appartient au consortium Philkeram Johnson, produisait de la colle pour carrelages; après la faillite probablement frauduleuse de la maison mère – avec en 2012 l’arrestation de son directeur puis de son avocat – elle approchait de sa fin. Le personnel, refusant d’être indemnisé, a occupé l’usine. Puisque de toute façon les salaires étaient dus, il est apparu évident que les machines et l’équipement appartenaient aux ouvriers. Mais l’avenir était incertain. Auteur original:  Rainer Thomann*

continuez à lire Lesen Sie weitere Artikel im Thema "Nah & Fern"

EDITO: 25 ans du FCE. En novembre 1989 tombait le Mur de Berlin. Ce devait être la fin de la «guerre froide». Un mois après nous fondions le Forum Civique Européen.

EDITO: 25 ans du FCE. En novembre 1989 tombait le Mur de Berlin. Ce devait être la fin de la «guerre froide». Un mois après nous fondions le Forum Civique Européen.

L’été 1990, 400 personnes de l’Est et de l’Ouest s’étaient retrouvées au premier congrès du FCE à Limans en Provence.  Cette rencontre, comme toutes celles qui ont suivi, avait pour but d’établir des liens directs entre citoyen-ne-s de l’Est, de l’Ouest, du Sud et du Nord pour élaborer de nouvelles formes de développement, indépendantes du centralisme bureaucratique comme de la frénésie du marché «libre».Enfin, nous avons pu rencontrer des habitant-e-s des pays au-delà du «rideau de fer» pour planifier des projets et parfois les réaliser ensemble. De nouvelles amitiés se sont nouées.Les «Ossis» (nom donné aux gens des ex-pays de l’Est) avaient une expérience de vie différente de la nôtre. Ils nous ont raconté leur résistance à l’arbitraire bureaucratique dans la vie quotidienne – souvent très créative – et qu’ils n’avaient pas seulement subi le système socialiste stigmatisé par la propagande occidentale mais l’avaient parfois aussi apprécié. Nous étions curieux de faire la connaissance de ces camarades. Auteur original:  Constanze Warta

continuez à lire Lesen Sie weitere Artikel im Thema "Kein Thema zugeordnet"

ZONES A DEFENDRE: Une nouvelle ZAD à Sivens

ZONES A DEFENDRE: Une nouvelle ZAD à Sivens

Début septembre 2014, le Premier ministre français Manuel Valls, en déplacement en Gironde, déclarait devant des agriculteurs de la FNSEA, le syndicat agricole majoritaire et productiviste: «nous avons tenu bon au barrage de Sivens». Deux mois plus tard, malgré le décès d’un manifestant, cette «politique de fermeté» semble vouloir perdurer. En effet, le dimanche 16 novembre 2014, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve déclarait que «sans les casseurs, Rémi Fraisse ne serait pas mort» au cours des affrontements avec les forces de l’ordre sur le site du barrage de Sivens dans la nuit du 25 au 26 octobre 2014. Et il justifie la présence de 250 gendarmes mobiles sur les lieux du rassemblement qui se déroulait ce week-end «parce qu’il y a eu des violences». Ces mensonges s’inscrivent dans la volonté de criminaliser les opposants et de faire passer les victimes des violences policières pour des coupables, ce qui est la stratégie des pouvoirs publics, tant nationaux que régionaux, depuis le début de l’opposition à ce projet d’aménagement du territoire. Auteur original:  Bertrand Louart,Chroniqueur à Radio Zinzine

continuez à lire Lesen Sie weitere Artikel im Thema "Nah & Fern"

MALI: NUCLEAIRE: L’arrêt du projet de mine d’uranium à Falea au Mali

MALI:   NUCLEAIRE: L’arrêt du projet de mine d’uranium à Falea au Mali

Une bonne nouvelle: il n’y aura pas de mine d’uranium dans la commune de Falea au Mali1! Pendant plus de quatre ans, l’Association des Ressortissants et des Amis de la Commune de Faléa (ARACF) a lutté avec le Forum Civique Européen (FCE) contre ce projet destructeur de l’environnement et des êtres humains2.Le nouveau propriétaire du projet d’une mine d’uranium à Faléa, le trust Denison Mines (DNN)3, a arrêté l’exploration pour cette mine et s’est retiré de la région. La baisse du cours de l’uranium (Yellowcake) n’incite pas à ouvrir de nouveaux gisements. On n’est plus à l’heure de la spéculation effrénée pour tirer profit de la flambée des prix de cette matière première toxique, mais au contraire à une tout autre époque: la chute des cours continue. La capacité de production mondiale est trop importante et la catastrophe nucléaire de Fukushima en 2011 a eu un effet significatif sur l’industrie atomique. La résistance tenace des habitants et des amis de Faléa (ARACF) avec le soutien international du FCE, des nombreuses ONG et de villes telles que Genève ont également contribué à l’abandon du projet. Auteur original:  Les informations dans cet article proviennent d’une lettre circulaire du Professeur Many Camara (ARACF) et de Hannes Lämmler (FCE), octobre 2014.

continuez à lire Lesen Sie weitere Artikel im Thema "Nah & Fern"

UKRAINE: L'après Maïdan

 UKRAINE: L'après Maïdan

Fin septembre 2014, à l’initiative du Forum Civique Européen, une trentaine d’Européens de l’Ouest comme de l’Est, se sont retrouvés à Nikitsch, petit village autrichien tout près de la frontière hongroise. C’était une occasion d’évoquer l’évolution inquiétante des derniers mois en Ukraine avec Maksym Butkevych, journaliste et militant antiraciste de Kiev.Archipel: Tu as participé activement au mouvement du Maïdan à Kiev. Comment a-t-il débuté?Maksym Butkevych: L’occupation du Maïdan a commencé le 21 novembre 2013, après la décision du gouvernement ukrainien de ne pas signer le contrat d’association avec l’Europe. Le 30, lorsque le gouvernement a décidé d’y mettre fin et d’utiliser la force en envoyant la police spéciale antiémeutes, qu’on appelle le Berkout, la place s’est transformée en une protestation beaucoup plus large et le nom d’Euromaïdan est devenu simplement le Maïdan. Ce jour-là, environ 80 personnes ont été gravement blessées. L’excuse de la police était qu’on devait installer le sapin de Noël sur la place centrale Maïdan. Auteur original:  Radiointerview von Nick Bell

continuez à lire Lesen Sie weitere Artikel im Thema "Nah & Fern"

FORET: Biomassacre planétaire

FORET: Biomassacre planétaire

La lutte contre les mégacentrales à biomasse d’E.On à Gardanne et d’Inova à Brignoles se poursuit, avec notamment deux rassemblements importants, organisés par le Collectif SOS Forêt du Sud, qui ont réuni plusieurs centaines de personnes opposées à ces projets.Le dimanche 5 octobre, nous étions devant la mairie, au plein centre du grand marché hebdomadaire, à Gardanne: des membres des collectifs SOS Forêt de plusieurs départements et des Cévennes, de nombreux élus inquiets pour l’avenir des forêts et de la filière biomasse locale. Le 16 octobre c’était le tour de Florac dans les Cévennes.Malgré cette opposition, malgré deux recours juridiques déposés contre l’autorisation accordée à E.On, malgré des fortes critiques exprimées par de nombreux experts, syndicats forestiers et élus, E.On poursuit les travaux de mise en œuvre de son projet aberrant. Depuis le 20 août, de nombreux camions chargés de grumes arrivent sur le site. Forte concurrence sur le marché du boisLa perspective de l’arrivée de ces mégacentrales a déjà provoqué de très fortes tensions sur le marché du bois forestier dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur et même bien au-delà. Auteur original:  Nicholas Bell Radio Zinzine

continuez à lire Lesen Sie weitere Artikel im Thema "Nah & Fern"

Current Events

Sep 2015
23
19:00
Neuchatel: lecture et vidéo-projection "Cornelius Koch, un chrétien subversif"

Claude Braun et Michael Rössler, auteurs de la biographie de l'abbé des réfugiés Cornelius Koch lisent des extraits de leur livre. La lecture sera accompagnée par des vidéo-projections réalisées par Daniel Wyss, auteur du film "La barque n'est pas pleine". Le flyer de la soirée est ici.


alle Termine


dernier CommentairesRSS

Avatarbild von Aglaia Hajkova Aglaia Hajkova hat den Artikel SYRIEN: Überlebenswichtige Gärten kommentiert.
Avatarbild von u. Merten u. Merten hat den Artikel FRANKREICH: Die hässliche Fratze des Staudammprojekts kommentiert.
Avatarbild von Jochen Jochen hat den Artikel DOSSIER: MAROKKO: Mikro-Kredite,Makro-Abzocke kommentiert.

Dernières activitésRSS

Avatarbild von Claude Claude hat den Artikel Refuge de St.Laurent: lettres au Conseil d'Etat (VD) editiert.
Avatarbild von ute ute hat den Artikel KIOSQUE: Un journal engagé sur la Grèce editiert.

Adresses

Global E-Mail Adresse:

France:
Hameau de St-Hippolyte
F-04300 Limans
Tel.: +33-492-73 05 98
Suisse:
St. Johanns-Vorstadt 13
Case postale 1848
CH-4001 Bâle
Tel.: +41-61-262 01 11
PC/CCP 40-8523-5

Autriche:

Lobnik 16
A-9135 Bad Eisenkappel/
Železna Kapla
Tel.: +43-42 38-87 05
Fax: +43-42 38-87 05 4

Allemagne:

Hof Ulenkrug
Stubbendorf 68
17159 Dargun
Tel.: +49-399 59-20 329
Fax: +49-399 59-20 399

Ukraina | Україна:

vul. Borkanyuka 97
90440 Nizhne Selishche
Khust, Zakarpatia
Fax: +380-31 42-512 20

Roumanie:

Joachim Cotaru
RO-557168 Hosman (SB)
Tel. +40-740-959 389
Fax +40-269-700 700
 

Accueil - Thèmes - Archipel - À propos de forumcivique - Shop - Rejoindre - Dons

Europäisches BürgerInnen Forum - Forum Civique Européen - European Civic Forum - Foro Cívico Europeo